www.afidart.eusitemap
Stage 2021
Le stage a fait le plein avec des conditions ventées.
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Gold Cup Dart - La Rochelle
Le Mondial devient Gold Cup, c'est toujours à la Rochelle du 24 au 30 Juillet

202294950 2079785298827922 7971375712414656737 nLe raid des baleines reste un incontournable du circuit avec son organisation au top et ses adorables bénévoles.

Cette année il entrait en conflit avec le raid émeraude plus proche de chez nous, mais le club de saint lunaire ayant décidé d’exclure une partie de la flotte C3 dont les darts qui pourtant ont largement dominé les podiums des 4 dernières éditions (du coup cette année ils ont eu 2 C3 !!) , après le GMT qui n’avait pas pu finir, en manque de régates, nous sommes partis direction le sud.

Arrivé à la rochelle le vendredi soir nous sommes tombé dans l’ambiance rugby puisque la rochelle  disputait sa demi-finale de top 14, victoire qui s’est fêtée jusqu’à tard dans la nuit. On a essayé le camping du soleil, pas de bol on pliera la tente sous la pluie le samedi matin…

 

Samedi on fait le tour de la flotte assez surpris de voir 11 darts prêts à en découdre, dont une grosse participation des darts du Verdon.

201499175 2079785268827925 9180439357231329749 nAu niveau météo c’est orageux et le vent est léger et les prévisions sont assez peu engageantes.

La présidente du comité de course annonce que l’on va partir dès que possible vers 12H.

Sauf que sur l’eau cela tourne, tombe, et cela tarde à partir... Aussi 3 heures et 4 averses plus tard alors que l’on a toujours moins de 5 Knts, quand la PCC annonce que l’on aura un bateau éclaireur sur le parcours, on l’interprète au sens propre…

Screenshot 20210622 153152Top départ, on démarre au comité, mauvais choix d’entrée de jeu, du coup à la bouée de dégagement on est dans le trio de queue de la flotte, et on y reste un bon moment pendant que l’on voit la flotte s’étirer devant.

Route vers Aix NW, bien lointaine à 5 km environ,  cela prendra 2H30 et 6 bords pas forcément toujours inspiré.

On passe 6 à la première marque pour attaquer un reaching en direction de ré dans un vent qui s’est stabilisé vers 10 knts et là on commence à remonter dans le classement en passant François, les Picards qui marche superbement avec le no 191 et stan Sauvanier alors que Joël son père se rapprochent.

Une fois passé la seconde marque c’est encore monté vers 18-20 Knts et là, c’est le bonheur !!!

Les Merelle accélèrent et on ne les verra plus qu’à la plage. A ce jeu, Dominique Gornes et sa fille manquent de poids pour passer en puissance et passent assez vite dans notre sillage. C’est à ce moment-là que les sangles de la ceinture de trapèze d’Alan décident de rendre l’âme, je le récupère accroché à sa poignée en train de tremper.  

Heureusement j’avais aussi embarqué la mienne, mais le temps de changer de harnais, François et Joël nous ont passé, le bord est maintenant plus serré et on constate que notre réglage exagérément petit temps nous empêche d’accélérer et c’est à la peine que l’on finit cette manche en 4 eme position après 4H15 de navigation et 3 heures d'attente avant

Le soir, récupération des sacs, mise à sécher des combinaisons et direction la fontaine à punch avant le repas pour refaire la manche et discuter avec la flotte du Verdon et de Lacanau.

Le barreur de Joël va passer son repas à faire des allers de retours avec le commissaire aux résultats pour rétablir son classement.

Screenshot 20210622 153214Le dimanche après la grosse averse du matin, la PCC annonce que l’on boucle le tour de l’île ce qui vu de la plage semble « osé ».

 Départ comité, 4 à la bouée de dégagement, c’est mieux! Passé Chanchardon, un grain nous fait perdre de vue la tête de course sous spi et la visibilité chute.

Dominique et sa fille sont encore en tête, on essaye de ne pas trop coller à la côte et les Merelle et les Picard attaquent au ras de la côte.

Cela monte un peu passé les baleines dont on a pas vu la bouée (mais que l'on espère être plus à terre…) et à la porte des baleineaux on est 2 derrière les Merelle.

Un peu de prés en direction de la Vendée dans une mer un peu chaotique et le vent disparait: on peut difficilement faire pire comme scénario pour boucler le tour.

On se retrouve à tricoter le long de la côte dans une bande de mer plate avec un peu plus de vent. Passé le fier d’Ars, bonne surprise cela remonte vers 20knts au niveau des Islattes et cela va tenir jusqu’à l’arrivée. On attaque un long bord tribord amure à réguler entre les risées assez fortes jusqu’au pont.

Encore une fois les Merelle prennent le large, on a mieux réglé le bateau ce coup-ci, on lâche Dominique, les Picard et on voit François revenir très fort derrière. Passé le pont on part sur une mauvaise option qui permet à  François de revenir au contact dans un bord le long de Sablanceau qui va s’achever quasiment au milieu des baigneurs.

A l’empannage le long de la digue des minimes François casse son stick ce qui va le handicaper pour la remonté du chenal et nous permet de consolider notre seconde place sur cette étape.

4H30 de bonheur sur ce retour, on croise et on échange 2 mots avec les Merelles qui rentrent aux minimes après l’arrivée.

202997912 1878183445682783 8676022921103331445 nUne seconde manche dont l’ordre sera assez proche de la précédente : Merelles, Billard, Morisset, Sauvannier J, Gornes… sauf que la totalité de la flotte dart a raté la bouée des baleines et sera déclassée.

La suite est plus classique : Pasta party bolognaise et très longue attente des résultats qui fait que l’on sera parti avant vu qu’il y a ensuite 5 heures de route pour rentrer.

classement baleines2021