www.afidart.eusitemap
Mondial 2020
Les inscriptions ouvrent bientôt
Mondial 2019
Second titre pour les Roberts, Hervé Le Maux au pied du podium
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Pattaya 2019
On y retourne quand ??
Salon 2019
faites une pause sur le stand france catamaran

Forum Afidart

  • Pas de messages à afficher

53077626 2002475069807322 8366819377504321536 o

Encore une grande année pour le Dart!

Si on regarde dans le rétro, la saison a démarré très tôt, sans trêve hivernale par un chargement de container entre les blocages de gilets jaunes. Mais le jeu en valait la chandelle avec un mondial thaïlandais dans des conditions de rêve (soleil, eau chaude, vent, club 5 étoiles). Ensuite cela a été plus classique avec une Eurocat bien ventée (mais sèche), un Européen organisé de main de maître par JP Blabla, des raids où le Dart a brillé (Emeraude, Baleines..) une catagolfe à 23 bateaux et un bouquet final à Sanguinet avec pas moins de 33 darts en course.

D’un point de vue sportif, la meilleure performance 2019 est sans conteste pour Hervé Le Meaux qui fait 4 au Mondial à Pattaya et 5 à l'Européen de Cavalaire, et est encore une fois couronné champion de France, une régularité d'horloge!!!

Si on s’intéresse au classement FFV sur la saison le podium est dominé par les Wibaux  6èmes au mondial et 2 à l’Eurocat, Hervé Le Meaux  avec ses places de meilleur français au mondial et à l’Européen, puis  (en attendant les résultats du GP Armistice) olivier Billard (4 à l’Eurocat, 20 au Mondial et 1 au raid Emeraude),  suivit ensuite de Frédérique Léauté équipière de choc qui a enchainé les bonnes performances à Pattaya (21) avec Patrice Bernuchon et à Cavalaire (13) avec Hervé Le Meunedeu et les inoxydables Betsch/Monod qui ont été un peu moins assidus cette année.

Le Géant vert François Morisset emporte le titre de coyote devant le coyote perpétuel pierre Vidal et l’équipage de gazelles Angélique et Lucie arrache encore le titre de meilleur équipage féminin.

Cette année encore, le Dart a été le monotype le plus nombreux sur les régates et raids français : 11 bateaux à l’Eurocat, 70 au national/Européen, 23 à la catagolfe, 33 au GP d’Aquitaine.

 

Cette année avec 37 cotisants, toujours pas de progression du nombre de cotisants qui stagne autour des 40 depuis plusieurs années … mais toujours 145 classés au classement FFV des classes pour l’année (en progression de 1% par rapport à l’an dernier).

C’est toujours  problématique car si l’activité Dart se maintient d’année en année faisant de la classe Dart la classe la plus nombreuse sur les régates, ce mouvement se fait sans que l’Afidart ne profite de cette dynamique.

Il serait temps que tous comprennent l’intérêt d’aider l’asso qui a besoin de fond pour financer ses projets comme l’organisation du mondial 2020.

On vous rappelle que, si pour intégrer un classement de type INC, la FFV n’impose pas d’être à jour de sa cotisation, la situation est totalement différente pour les classements par série et donc DART, où le règlement FFV stipule que le bateau doit être en conformité avec ses règles de classe et donc, à jour de cotisation (article 4.2 – règles de classe).

A vous d’en tirer vos conclusions pour la saison à venir au moment de vous inscrire à une régate en classe Dart.

 

Comment est répartie la population des coureurs ?

image001

Même si le Dart est un bateau de couple, la flotte reste peu féminisée. Toutefois, cette année encore on a une progression des femmes qui composent maintenant ¼ de la flotte dans le sillage d’Angélique et Lucie qui continuent d'enchaîner les manches devant les coyotes.

image002

Pas de surprise, c’est plus de la prime jeunesse sur cette série, on a quand même récupéré quelques jeunes cette année.

 et par tranche d'age nos meilleurs représentants:

image003

age nombre de classé  podium
12-14 6 MONTEL/BOUVIER
15-18 8 BILLARD/LEBRETON
31-35 4 F MERELLE/C WIBAUX
36-45 17 LEAUTE/CHAUVET
46-55 36 BILLARD/BETSCH
56-65 42 WIBAUX/LE MAUX
66 et + 26 LEMEUNEDEU/MERELLE(2)/FORMONT

 

 

image004

La flotte est massivement à l’ouest et l’activité en méditerranée est désespéramment faible même si on pouvait espérer que le fait d'avoir un national/européen allait redynamiser la région.

Les plans d’eau intérieurs sont sur représentés avec la ligue Bourgogne (29 licenciés) et aussi les 28 licenciés de Sanguinet qui a lui seul représente plus que tous les clubs bretons réunis !!

image005

Pas de surprise là non plus, le Dart est bien installé sur les lacs du sud-ouest et cela se ressent dans les statistiques.

On peut aussi penser qu'à la veille du mondial à la Rochelle, il y a un travail de communication à mener sur les clubs proches en pays de Loire comme Notre de Dame de Mont avec une demi douzaine de Darts sur le parking ou La Tranche qui peut aligner 6 Darts au Raid La Tanche -Ré, bateaux que l'on ne voit pas ailleurs.

image006

Sanguinet reste toujours « la Mecque » du Dart en France et se développe (bravo Daniel!!) en pesant pour presque 20% de la flotte régatière.

C'est toujours un saut dans l'histoire de la série que de parcourir la "Dart Allée" avec ses 30 bateaux alignés.

Cette année une nouveauté au niveau des dauphins puisque ce sont des clubs intérieurs de côte d'or (Montagny et Dijon) oudu sud de Toulouse (CV Rives Leran) qui entrent dans ce classement. Bravo à eux et espérons qu'ils pourront maintenir leur dynamique.