www.afidart.eusitemap
Mondial 2020
Les inscriptions ouvrent bientôt
Mondial 2019
Second titre pour les Roberts, Hervé Le Maux au pied du podium
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Pattaya 2019
On y retourne quand ??
Salon 2019
faites une pause sur le stand france catamaran
  • Dutidan

Après un premier week end sous le signe du calme, on a récidivé!

sa 1

Samedi: "t'as cassé la motogodille, maintenant t'as plus qu'a pagayer!"

Rendez vous le samedi matin pour une partie du groupe de délinquants qui avaient laissé leur bateau à Mousterian. Bonne surprise, deux nouveaux viennent se joindre à nous. Ce samedi, on sera 9. Christophe en GO distribue des cartes du golfe avec les marques usuelles numérotés. Du coup on part maintenant pour un 9-8-5 ce qui casse un peu le charme des noms des marques. En effet quoi de plus charmant que d'aller virer la truie ou la jument?

sa2

Comme la fois précédente, le vent se lève pendant le repas ce qui a pour conséquence d'activer la pause méridienne et s'effondre au moment du départ. C'est assez faible, du coup on part pour un tour de l'ile d'ars enfin dans un premier temps au moins jusqu'à Drenec.

Arrivé vers Ilur, j'écoute derrière moi le groupe qui plutôt que de raser la côte veut tenter la traversée du chenal. Ca discute pas mal. De mon coté, je décide de rester dans le schéma conventionnel. L'option sera bonne pour les classiques et catastrophique pour le groupe des 3  audacieux. Surtout que le vent qui s'évanouit et c'est alors la double peine.

La felouque égyptienne passe en mode galère pour nous rejoindre, au moment où toute la flotte décide de revenir en direction du point de départ à la rame aussi. On retrouvera un peu de vent par la suite, mais juste assez pour arrêter de ramer, pas plus.

 

Postulat: si dans le golfe tu n'es pas dans le sillage de Christophe, c'est que tu es au mauvais endroit!


Bilan: 8 nautiques en 4 heures, record de lenteur explosé et retour à terre de bonne heure.

Cela va permettre de soigner l'apéro qui débute sur la plage et la soirée. Je tiens d'ailleurs à signaler que Denis a une telle maîtrise du mojito que ce serait dommage de ne pas lui proposer un poste de barman au mondial.

Suit un repas sympathique et bon enfant.

 di2

Dimanche: "La chevauché sauvage (enfin presque)"

Le lendemain, rendez vous a été donné à 9H pour un départ à 10, la marée n'attendant pas. Ce dimanche, on sera 10 à naviguer (et même 11 ponctuellement). Le vent est plus consistant que la veille. Je suis en solo mais je garde la quête de double qui marchait pas mal la veille dans le petit temps: erreur!

Je mets à l'eau très vite, j'ai hâte de retrouver le plaisir du trapèze et de la glisse facile. Je me fais quelques run à 12Knt en attendant que la flotte me rejoigne. Aujourd'hui, c'est la grand tour: Arradon, l ile aux moines, er lannic puis break à Arz, et là ce n'est que le programme de la matinée!

di1

Ca tactique pas mal mais j'ai un trou en vitesse, la quête ? Je prends une option catastrophique devant port blanc imposée par une remonté  intempestive de safran qui me fait partir au vent de toute la flotte (en vrac). L'approche d'Er Lannic se fait en jouant à cache cache derrière les îles et rase cailloux. En tournant autour du cercle, je me bouffe un menhir et Jean Pierre jouera le rôle de la deuxième lame avant que le pavé ne se rétracte. Dire que le week end dernier, j’avais fait des retouches sur les bout des pelles... Manquerait plus que je sois poursuivit pour dégradation de monument historique (euh là le historique ne concerne pas l'age de mon bateau) On continue vers la pointe sud ouest d'Arz pour aller se restaurer. La plage est magnifique, déserte, bien abrité, le rêve de tout planchiste avec cette esplanade de pelouse pour gréer.

di3

Pour la digestion, on repart vers l'ile aux moines pour faire un retour via Arradon et Boedic pour coller à l'actualité.

Arrivé vers la pointe sud de l'ile aux moines on a 3 options: Hervé qui fait au plus court mais super exposé au courant, le groupe de Christophe qui colle à la côte et moi qui fait un truc intermédiaire. Et pour une fois on met à mal le postulat du golfe puisqu'on recolle la tête du groupe. Une fois contourné la pointe, j'ai la surprise d'avoir le courant à l'opposé de ce que j'attendais, et il est fort, en plus, le bougre!

Là, la patience et le coup de bol paye: faut attraper la bonne risée hors du groupe pour en profiter pleinement. Après une démonstration de la maîtrise du sur place et de la marche arrière, tous finissent par passer mais l'ordre de sortie est bien différent de l'ordre d'entrée. Pierre me donne une leçon, j'ai du mal à accélérer dans ce vent d'est très turbulent et je perds très vite 10 longueurs. Au passage à Arradon on rencontre la flotte du Grand Prix de la ville de Vannes. On se regroupe à Boedic, où les plus curieux ou les plus fortunés vont faire le tour de l'île (qui est en vente à 10 M€) en guise de dessert. Magnifique longère dont je ferais volontiers mon ordinaire mais un peu hors budget. Bien sûr les plus mauvaises langues diront qu'on va voir si il ne resterait pas de l'avocat au crabe, mais seul "le moine" sur son rocher veille la point de l'île. Retour au prés vers la plage où je me fais encore lâcher par Ramses, j'ai soit un problème de vitesse, soit j'aurais du essayer les pates bolognaises en dessert hier soir.

Bilan de la journée 34 NM, top speed à 14,6 Knts. Si vous avez google earth, vous pouvez charger le fichier KMZ ici.

lienkmz

Démontage, rangement, discussions sur le prochain calendrier, qui va à Maubuisson? à l'Eurocat ?

Et au revoir, il y a un peu de route (et même beaucoup pour certains)

Merci aux GOs pour ces deux week end sur ce plan d'eau superbe et si compliqué à maitriser.

 

Caracolito - FRA 5741