www.afidart.eusitemap
Eurodart 2019
Nouveau titre européen pour Tom Phipps et national pour Hervé Le Meaux
Mondial 2019
Second titre pour les Roberts, Hervé Le Maux au pied du podium
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Pattaya 2019
On y retourne quand ??
EuroDart / National 2019
Retour à Cavalaire du 29/05 au 01/06. A nous les tropeziennes !!

Retour de chez les Helvètes

2012NatSuiAff001SmallLes Bamboulendis nous racontent leur National Suisse

"Yeah.

Sus à la suisse, saucisses, chuchauchuiche, sucettes suissesses.

Premièrement : je n'ai pas d'accent...Diantre, morbleu.

Nous sommes revenus épuisés de cette expé. Rien à voir avec votre petite Catagolf à la noix où la navigation est trop facile, avec un temps de fillette.

Départ jeudi soir, pour une mise à disposition au comité samedi midi. Cela me fait tout bizarre d'arriver si tôt, le vendredi midi, après une étape à Varazze, c'est agréable. Je vais prendre gout à la nonchalance locale, à savourer le temps qui passe sur une montre suisse.

Nous serons vingt bateaux engagés. Onze confédérés, cinq germains, deux transalpins latinistes (dont Martino), et deux bateaux de mécréants multilingues francophones (ils parlent couramment le wallon, le suisse romand et le français méridional, un peu le québécois, mais pas du tout le parigot) ce qui leur a été utile pour les briefings en suisse italien et en suisse allemand.

Jacques ayant trouvé un équipier local, pompiste de son état, je ne pourrai pas lui louer les qualités nautiques et autres de Ben...Dommage, il parait que c'est une activité lucrative.

Vendredi après-midi, super manche d'entrainement avec Michiel Fehr, super président de l'IDAS. Belle promenade sur le lac Majeur par un vent de 1.5 à 1.6 sur l'échelle de Beaufort Suisse (non ce n'est pas un fromage) Il n'a pas neigé.

Samedi après midi, nous avons couru deux manches dans un vent de force 1 à 1.5 Bf. Ch.

 

A la première, nous faisons 10, Jacques se perd dans les trous d'air suisses avec son équipier un poil novice...

Deuxième manche, à trois mètres de la ligne nous sommes 8°, il faut virer pour la passer, j'envoie et rien ne se passe. Je contemple tout ce petit monde qui défile devant moi, avant de me rendre compte que les lattes ne sont pas passées. Nous faisons 16 ! Gargle, soit zen, stoïque, contrôle de soi et du moi, respire, nage, remonte sur le bateau, non Ben pas sur la tête et lâche ce couteau...Je suis content de mettre levé ce matin, j'en apprends tous les jours.

Dimanche, rendez vous à 8 h 30, vent de 0.6 à 0.7 Bf. Ch. Attente, sur la pelouse. Toujours le grand soleil, bronzage, farniente, nous adorons. Nous aimons bien la régate ici, cela nous change de Weymouth et de Sheerness.

14 h, pas de manche aujourd'hui.

Au final, nous nous classons 12, sans ma toute petite bourde, c'était 6...

No comment.

L'accueil a été chaleureux, super. Nous retrouvons des têtes connues, avec qui nous pouvons faire des échanges, avantage des petits groupes. Nous étions au Centro Dannmann, fabrique de cigares, importé directement du Brésil. Des installations high-tech, des toilettes nickel chrome (grosse différence avec le Duc d'Albe), à 50 mètres de notre hôtel Sole. Ils ont fait le mondial 49er avec 150 bateaux en 2011. Bravo à Markus et à son équipe.

L'année prochaine, nous avons promis de revenir. Ils ont programmé un national commun avec les suisses, les autrichiens et les allemands, au lac de Garde, à Torbole, première semaine de septembre 2013. Un vrai mini Européen ! Mécréants de l'Europe de l'ouest, bougez-vous...Un site vraiment super, avec du vent régulier, 4/5, à heure fixe, à 12 h30.

Il y a deux ans, nous sommes allés à Interlaken, nous avions fait une manche, cette année deux manches, l'année prochaine trois manches ?

Nous reviendrons à une condition, s'ils viennent à Carnac. J'ai fait du prosélytisme à chacun d'eux, un par un. Et ça marche. Ils ont plusieurs préoccupations : la distance, ils croient que la navigation est très difficile, que le vent est toujours fort, que le marnage complique la mise à l'eau.

A la remise des prix, ils m'ont demandé que je chante Carnac, Carnac...mais il manquait mon double (Claude)

Dernièrement : té, allez, je me tape deux petits suisses, et je me recouche, je suis fatigué, peuchère...réveillez moi pour la sieste.

Ne me remerciez pas.

Les bamboulendis

Yeah"