www.afidart.eusitemap
Mondial 2020
Déjà 25 inscrits et 5 nations présentes pour le plus gros rassemblement de catamaran monotype de l'année
Mondial 2020
Les inscriptions sont ouvertes
Mondial 2019
Second titre pour les Roberts, Hervé Le Maux au pied du podium
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Pattaya 2019
On y retourne quand ??
Afidart
l'Afidart a une présidente


Un Championnat des extrêmes 

2011NatFra001SmallA nouveau, Michel Aguerre et Lufaï ont décroché le stylo et publieront dans la prochains jours un compte-rendu dynamique de ce Championnat. En attendant juste quelques lignes pour partager avec vous ce qui s'est confirmé être LE National qu'il ne fallait pas manquer.

D'abord pour l'ambiance, 39 bateaux sur la ligne, 24 FRA, 10 GBR, 4 NED, 1 BEL, un goût d'Européen dans le Pertuis Rochelais. A terre le jeudi soir nous avons vécu une grande soirée des régions où le Melon Charentais était en compétition avec celui de Cavaillon, suivi de chartuteries Normandes, et de grillades d'agneau Anglais à se damner. La pluspart d'entre nous revenaient de Knokke, mais des nouveaux ont pointé le nez de leurs étraves, notament une bande de Mensch de St Vaast qu'il faudra suivre, ou encore le nouvel équipage de jeunes Nicolas Guénon et Marine Faure qui ont bien l'intention de progresser et de faire du résultat. Citons également le couple Chauvet locaux de l'étape, vainqueur en C3 du Raid des Balienes. A noter, la conclusion du Championnat par une parade dans le vieux port.

Mais surtout pour le Sport, deux manches d'anthologie, comme celles auxquelles ont pense l'hiver avant de s'endormir. La première courue le vendredi. La flotte est lancée à 13h15, on devait passer avant le BMS annoncé sur Chassiron pour 17 h. Sur la ligne, c'a bataille fort dans un Ouest - Nord Ouest de 20 knts. Au premier tour la flotte passe au complet dans un vent qui se renforce. Mais au deuxième tour, les amis, c'était plus du tout la même limonade. On l'a bien vu le nuage noir sur l'eau qui faisait ressortir les moutons bien blancs. Mais lorsque, la bouffe de 35 knts est arrivée sur le rond, c'était survie à bord. C'est pas compliqué, les deux tiers de la flotte l'ont encaissés soit sur le reaching soit dans le portant. D'après la sécu à la bouée, ils ont mesuré la progression de la bouffe aux bateaux qui chapotaient les uns après les autres. De la casse mais pas de bobos et surtout tout le monde avec la banane au retour à la calle. A voir les photos de Stéphane Breschi. Qui dira après que le Dart 18 c'est pas du sport.

La seconde manche de bonheur fut la première du samedi. On attendait un 2 - 3 raisonnable pour l'après-midi. Oh, elle est bien venue la prévision, mais avant on a couru dans du 25 knts avec une belle mer formée par de la houle de 2 m. Là encore, on a pas regretté d'être venu. {jcomments on}