www.afidart.eusitemap
Mondial 2020
Les inscriptions ouvrent bientôt
Mondial 2019
Second titre pour les Roberts, Hervé Le Maux au pied du podium
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Pattaya 2019
On y retourne quand ??
Salon 2019
faites une pause sur le stand france catamaran

2010-Wey-Dartistes-HLMSmallEnthousiasme et déjà le blues du retour

lundi 29 Août , 8h 30 , j'enfile des chaussettes, je passe mes chaussures "de ville" , la tête penchée, je les lace lentement, l'une après l'autre ... : "c'est donc définitivement terminé". Les images reviennent par petites touches flash back, se densifient, le film se monte et la galerie des souvenirs ouvre une nouvelle salle.

Un Championnat du Monde de Dart c'est une parenthèse de vie enclavée dans l'espace d'une semaine, intense, inaltérable.

Samedi 21 Août, 6h30, un dernier mail expédié, "voulez vous vraiment éteindre votre ordinateur", "OK". La fermeture à glissières peine à fermer ce sac trop rempli de vêtements qui reviendront tels quels, juste un peu plus froissés. La remorque, les péages, le ferry. Ah! le Ferry!.. quitter un port pour en atteindre un autre, qu'importe la durée, seule compte La Traversée. Quitter, découvrir, on est Christophe Colomb, on est Philéas Fogg , on est Blériot dès qu'on traverse une flaque d'eau. Les falaises, face à l'histoire, on débarque. "Roule à gauche!", premier rond point, premières fenêtres à petits carreaux cernées de noir, premiers bow windows, premières portes laquées, premières façades acidulées: l'Angleterre! Campagne verte, moutons, chevaux, joueurs de cricket,cabriolets, ça roule. Mer gardez vous à droite! mer gardez vous à gauche!.. : presqu'île de Portland , The Sailing Academy. 

Sur l'immense parking de béton, une multitude de Dart militairement alignés. Premières retrouvailles, premières accolades , premiers "how are you?", exiting !. C'est aussi pour tout cela que l'on vient Qu'importe la météo, il y a toujours du soleil dans les yeux et le sourire de nos équipières (tans pis pour ceux qui ont choisi d'être mâle équipés).

Premier départ , premier speed dating de cinq minutes à 260 coques qui se jaugent, se frôlent, frémissent, démarrent, reculent,s'imposent, se contournent, jouent à "si tu me touches t'en prends une". Premiers bords, premières bouées, premières bières, premiers échanges, premiers classements. Chacun son championnat du monde, en Dart chacun trouve son alter ego, son frère fighter, tous les niveaux sont représentés et jusqu'à le 130 ème place il y a à se battre pour s'amuser ou s'amuser à se battre. C'est aussi pour cela que l'on vient.

Et puis il y a les soirées, ah! les soirées, celle ou Madame Christine et Monsieur Thierry ouvrent un bistrot du port à la fenêtre de leur chambre. Et puis la grande soirée, ah! la grande soirée, The Big Party, quand le véritable sosie de Robbie Williams enflamme la salle où les 300 participants exultent, s'agitent, balancent les bras au ciel sous l'emprise diabolique de deux choristes gainées latex, alors toutes les langues se mélangent et le Mondial prend tout son sens et c'est aussi pour çà que l'on vient.

Et puis il y a les regrets: le chili con carne façon resto of the heart, l'hôpital de campagne improvisé sous le grand hangar de la base où gisait au premier soir de la bataille une dizaine de Dart meurtris, certains avec de simples pansements polyester , d'autres amputés d'une étrave ou le flanc perforé. Et puis celui d'être né trop tôt et de ne pas avoir suffisamment travaillé l'anglais au collège pour converser intelligemment avec cette jeune et sublime anglaise.... allez savoir si ce n'est aussi pour cela que ...

Enfin, il y eut le dernier soir de fête dans les pub de Weymouth, ce groupe de rockers vintage au chanteur édenté, cheveux gris et long, la guitare posée sur un fût de bière comme abdomen et qui envoie comme personne, toutes ces jeunes anglaises au look incroyable qui semblent avoir terminé leur croissance dans leur robes aux couleurs improbables . Certes il n'y a pas eut la folie de la victoire puisque nos petits bleus se sont fait battre en finale, mais don't worry be happy Manu et Fred vous avez déjà un palmarès éblouissant.

En Dart , comme ce fut le cas pour Matt Pullen ou Emmanuel et bien d'autres, il y a parfois un meilleur meilleur que les meilleurs qui surgit de l'inconnu (des Dartistes) et qui l'emporte, ce qui prouve la vitalité et la régénérescence de notre série, cette année ce fût le cas de Tom Phipps et Richard Glover, gringalets acnéens, british de surcroît. Il y a mille raisons de participer à un championnat du Monde de Dart 18 , parce que c'est un événement unique une fois par an, riche en émotions, en sensations, et c'est pour cela qu'on y va, alors ne manquez pas le prochain, ce sera tout près, à Knokke en Belgique, et pourtant vous partirez pour un autre Monde.

Hervé Le Ménédeu- Dart 7743{jcomments on}