www.afidart.eusitemap
Mondial 2020
Les inscriptions ouvrent bientôt
Mondial 2019
Second titre pour les Roberts, Hervé Le Maux au pied du podium
Goutez au Dart
Partout en France, contactez l'afidart si vous voulez faire un essais
Pattaya 2019
On y retourne quand ??
Salon 2019
faites une pause sur le stand france catamaran

Weymout001Début de Mondial sous la baston sans manche validée

J  0

Le dimanche matin, toute la flotte française était arrivée sur la base du WPNSA. Une sorte d'ENV installée dans la rade de Cherbourg.

Organisation quasi olympique, une place numérotée pour chacun, gréement des bateaux et passages à la jauge. Première sélection, un contrôle comme rarement pratiqué dans nos contrées. Peu de bateaux ont reçu leur visa au premier passage, un stick trop léger, un bout trop court, un peu de plastique sur le bras du mât; "c'est une bonne idée, on prend en photo, mais il va falloir m'enlever ça" et bon pour un deuxième passage.

La Team France était fin prête, pour se lancer sur la manche d'entraînement. Mais le climat de la riviera anglaise en a décidé autrement, brouillard avec visibilité à 200 mètres, et pétole. Manche annulée, jusque là tout va bien, on se prépare pour la cérémonie d'inauguration avec hissé des drapeaux nationaux sur les plus beaux bateaux de la flotte. Pour nous ce fut, le 7922, le bébé des Berlendis. Poursuite de la soirée avec discours, buffet et pinte. Pas encore d'excès connus chez les français.

 

J  1

Lundi matin, une équipe en pleine forme se retrouve de bonne heure, et s'affaire rapidement à préparer les bateaux pour un signal de départ prévu à 10h55 sur l'eau. Le plafond est bas; voir bas bas, quelques gouttes mais rien de gênant. Les prévisions 5 à 7 bft, SO remontant NO. On sent bien à terre que l'air rentre, mais pas d'inquiétude, à 9h55, précision anglaise, la flotte met à l'eau pour rejoindre le plan d'eau. Avec enthousiasme, nous traversons le port abrité sous un portant sympathique, passage de la porte de nord sans soucis, mais dès que nous sommes entrés dans la baie, nous avons bien senti que le vent était monté, d'un 17 knt à 21 - 24. Si on y ajoute la houle, on sent bien que la journée va être sélective.

Le 7557 de votre serviteur ouvre la série des dessalages en descendant au portant vers la ligne. Pas de problème pour redresser le bateau. A peine reparti sur l'autre bord, Patrick, mon équipier décide tout seul d'aller vérifier la température de l'eau. Une sécu de passage le récupère rapidement. On repart rapidement, mais on comprend que cela va être musclé.

Départ pour trois tours donné sans aperçu à une flotte endormie ou déjà bousculée, la ligne est trop claire pour 125 bateaux engagés. Il doit en manquer. Certains ont déjà compté autour d'eux plus de dix bateaux les coques en l'air.

Bon départ pour nos Team leaders Emmanuel, Hervé et Thierry. Deux fois, Emmanuel tourne premier à la bouée au vent, avant que son pied de mât ne rende l'âme et qu'il n'affale de manière radicale. Le vent avait continué à monter à 27 - 28 avec des rafales au dessus de 30 knt.

Thierry et Hervé continuent de porter haut les couleurs dans les dix premiers, Daniel Moreau et Patrice s'accrochent. Pour le reste de la flotte, c'est Badgad. Dessalages, manques à virer, pêche au vif avec l'équipier, nous sommes déjà nombreux à être redescendus sur la ligne, ou à avoir mis le cap sur la base.

Le comité a essayé de mettre fin à l'hécatombe en raccourcissant le parcours, mais les premiers étaient passés à la bouée avant que le S puisse être hissé. Conclusion manche annulée et retour à la base.

Bilan de la journée, 15 démâtages, 2 hospitalisations (sans gravité) et un bateau sans équipage à la dérive pendant deux heures, GV en lambeaux.

J  2

Les prévisions pour la journée étaient pires que pour la veille. On attendait du 40 knt. Le dernier bulletin des gardes côtes de Portland que Pierre suit assidument tous les matins à 7h30 sur le canal 86, annonçait 5 à 7 bft.

Accueil des coureurs par un briefing à 9 h. Aperçu de 3 heures, rapatriement du terrain de jeu dans la rade, et forte recommandation à chaque équipage d'évaluer ses capacités avant de prendre le départ.

15 heures nouvel Aperçu de trois heures. A 16h AP sur A, pas de course pour la journée.

Rendez-vous demain pour un signal à 9h25, un créneau à 15 knts devrait nous être favorable le matin, avant nouvelle baston pour l'après-midi.{jcomments on}